Chapitre Quatre : Cuisine et Clos Marey-Monge, l’amour au palais


Il flatte sa finesse. Elle souligne son caractère. Il ajoute à son charme. Elle met en valeur sa complexité. Y a-t-il plus belle alchimie que celle qui lie le vin à la cuisine? Pour l’atteindre, encore faut-il savoir les accorder. Nos Conseillers en Vins se sont prêtés au jeu avec le dernier millésime de Clos Marey-Monge Monopole pour proposer des mariages inattendus et séduisants à l’amateur de viandes, poissons ou fromages qui sommeille en vous.

Pour l’aficionado de la cuisine bourguignonne

Avec ses tanins ronds et sa finale longue, Clos Marey-Monge Monopole 2016 s’accorde parfaitement avec la viande fondante et la sauce onctueuse du plus emblématique des plats de la région, le boeuf bourguignon. On peut également le marier avec l’Époisses. Produit entre Dijon et Auxerre, ce fromage de vache à croûte fleurie est affiné pendant plusieurs mois. Il est frotté au marc de Bourgogne, ce qui lui donne un goût fruité souligné par les vins de Pommard.

Pour le globe-trotteur insatiable

De l’Inde à l’Amérique du Sud en passant par la Chine ou le Maroc, la cuisine est sans doute le moyen le plus simple de voyager. Clos Marey-Monge Monopole 2016 vous suit au gré de vos pérégrinations. Avec ses notes d’épices douces, il accompagne aussi bien un vindaloo d’agneau qu’une feijoada brésilienne. On peut le servir en entrée, sur de fines tranches de pata negra espagnole, comme en plat de résistance avec un canard laqué ou un tajine d’agneau aux raisins secs.

Pour le fan de poisson

Vous n’auriez pas imaginé pouvoir boire un vin rouge avec du poisson? Détrompez-vous! Avec sa fraîcheur, Clos Marey-Monge Monopole 2016 est l’allié idéal d’un pavé de thon, qu’il soit cuit à la plancha d’un simple aller-retour ou mariné et servi sous forme de tataki. Le côté saignant du poisson répond aux tanins du vin pour former un accord harmonieux, tout en finesse.

Pour l’amateur de viande

Le simple fait de penser à un burger juteux vous met l’eau à la bouche? Nos Conseillers en Vin ont pensé à vous. Les arômes de fruits mûrs et la bouche veloutée du Clos Marey-Monge Monopole 2016 en font un vin parfait avec des viandes rôties ou grillées, à l’instar d’un carré d’agneau aux herbes ou d’une entrecôte cuite au feu de bois. Les plats de fête, comme le gibier accompagné d’une sauce aux canneberges et la traditionnelle dinde de Noël se prêtent également très bien au mariage.

Pour le gourmet végétarien

Les vins rouges de caractère ne sont pas réservés aux viandes et aux plats en sauce! Issu d’un assemblage de six terroirs réputés pour leur finesse, Clos Marey-Monge Monopole 2016 s’accorde parfaitement avec des recettes végétariennes comme le risotto à la truffe ou les raviolis aux cèpes. Avec le temps, il développera des arômes de sous-bois qui siéront de mieux en mieux à ces plats à base de champignons.

Pour l’accro au fromage

Pâte molle ou pâte dure, croûte fleurie ou lavée, frais ou affiné… Vous n’envisagez pas un repas sans fromage. Que vous le dégustiez lors d’un dîner en quatre services ou une soirée wine & cheese, Clos Marey-Monge Monopole 2016 se marie aussi bien avec un morceau de Brie qu’une tranche de Morbier. Le Saint-Nectaire, le Cantal et l’Ossau-Iraty soulignent également la complexité du vin rouge, tandis que l’accord avec la pâte persillée du Roquefort donne naissance à un mariage de caractère.

Pour l’amoureux des desserts

Une bouche veloutée, des tanins ronds, des arômes de framboises mûres et de prune rouge… Clos Marey-Monge Monopole 2016 se déguste jusqu’au dessert. A vous les recettes à base de chocolat noir, comme le fondant ou la ganache au chocolat. On peut également imaginer un dessert composée de fruits rouges cuits, comme des figues au vin rouge servies avec un trait chocolat fondu. Gourmandise assurée!

 

Commander Maintenant   LIRE TOUTES LES HISTOIRES
 

Cet article n’a pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire



Autres articles disponibles

Chapitre Trois : Échappée belle en Bourgogne

À seulement trois heures de Paris, la Bourgogne est l’endroit idéal pour un week-end en amoureux. Pendant 48 heures, évadez-vous sur les traces de Nicolas et Émilie à la découverte de l’art de vivre à la bourguignonne.

Chapitre Deux : A la rencontre des vignerons du Clos Marey-Monge

Au Château de Pommard, nous avons trois passions : le Clos Marey-Monge, les vignes et les vins que nous en tirons. Mais l’amour n’est pas un long fleuve tranquille…

Chapitre Un : Il était une fois les
Marey-Monge

Paris, 1795. Le mariage de Nicolas Marey et Émilie Monge marque la naissance de l’une des familles les plus influentes de l’histoire de la Bourgogne.