Famille Carabello-Baum (2014 – aujourd’hui)

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

L’avenir de la Bourgogne

Après 9 ans de quête, à la recherche de l’endroit parfait où produire du bon vin en France ; les Carabello-Baum, de San Francisco, sont devenus les nouveaux propriétaires du Château de Pommard.

Loin du rythme effréné et de l’agitation des nouvelles technologies de la Silicon Valley, Pommard est un nouveau foyer pour la famille ; lui permettant de se reconnecter avec la nature et de profiter de la vie. Ses projets pour l’avenir devenant rapidement une réalité, la cinquième famille du Château de Pommard est en quête de développer le plein potentiel du domaine… et elle est impatiente de partager ça avec le monde.

Parmi toutes les personnalités éminentes et originales qui ont pu appeler le Château de Pommard leur foyer ; c’est vraiment la famille Carabello-Baum qui reflète le mieux le sens moderne de la vitalité et de la passion insufflées par l’entrepreneur du XVIIIe siècle, Vivant Micault.


Carabello-Baum : La famille san franciscaine est également francophile

Avec sa femme Julie et ses fils jumeaux, Zachary et Jackson, à ses côtés ; Michael Baum s’est fait sa place, dans le nouveau millénaire. C’est un innovateur, entrepreneur, investisseur en technologie et philanthrope de la Silicon Valley. Un pionnier de la révolution Big Data, l’une des avancées technologiques les plus influentes du XXIe siècle.

Mais lorsque Michael n’est pas en train de créer une nouvelle entreprise ; d’investir dans un nouveau projet ; ou d’apprendre à jouer de la guitare ; il pense au vin et à la façon de transformer le Château de Pommard en quelque chose qui transcende la viticulture bourguignonne. L’idée est tout de même de conserver ses valeurs fondamentales et ses profondes racines.

Ayant rêvé de créer de magnifiques vins dans un endroit doté d’un célèbre terroir depuis près de 20 ans ; ce n’est que lorsque Michael et Julie goûtèrent pour la première fois les vins de la Côte d’Or que la Bourgogne les appela. « Nous n’avions jamais imaginé que notre obsession française nous conduirait en Bourgogne, » dit Michael. « Encore moins à Pommard, l’un des villages viticoles les plus admirés au monde. »

C’est le vin qui a le plus attiré Michael au Château de Pommard. Mais il était aussi fasciné par la fibre entrepreneuriale des bourguignons. « les Bourguignons, tout comme les Californiens, sont incroyablement passionnés et innovants lorsque confrontés à de nombreux défis », a-t-il observé. « Ils savent ce que cela signifie de travailler très dur. Ils ne baissent jamais les bras et sont déterminés à être les meilleurs au monde dans ce qu’ils entreprennent. Les familles de Pommard ont participé à construire ce remarquable Clos à tour de rôle ainsi que ces édifices magnifiques et c’est aujourd’hui un exercice d’humilité que de déambuler parmi leurs créations. »

 


À la conquête du monde : Michael s’exprime lors de la StartupFest 2013

« Nos cœurs sont maintenant emplis de joie alors que nous devenons la cinquième famille, en 300 ans ; à nous occuper du Château de Pommard. En tant que propriétaires de ce terroir remarquable, nous allons faire évoluer le Château avec l’introduction de la biodynamie dans le Clos et la cuverie ; de nouvelles plantations dans le Clos ; la planification d’une viticulture avant-gardiste ; en continuant de perfectionner notre équipe, et surtout, de célébrer et partager notre passion pour la vie, la nature et la famille. Au Château de Pommard, nous avons ouvert notre cœur aux Pommardois, aux Bourguignons, et aux gens du monde entier. »
Michael Baum, Famille Carabello-Baum

Pour célébrer le début de leur aventure bourguignonne et imposer leur arrivée avec un dynamisme qui aurait fait la fierté de Vivant Micault ; les Carabello-Baum ont organisé une grande fête dans les jardins du domaine, en novembre 2014.


Deux générations : Michael avec ses fils, Zachary et Jackson, au Clos Marey-Monge

Dans un discours empreint d’émotions, Michael a annoncé aux 200 invités ; parmi eux certains des viticulteurs et négociants les plus admirés de Bourgogne ; mais aussi beaucoup de personnalités dynamiques et influentes :
« Je souhaite créer un véritable partenariat avec les Pommardois, et je veux qu’ils se sentent chez eux ici.

Les deux premières années sous l’intendance des Carabello-Baum ont été bien remplies. Sachant que le chemin vers des vins magnifiques commence par un vignoble bien entretenu ; la famille s’est d’abord concentrée sur la bonne santé et l’héritage du Clos Marey-Monge ainsi que sur les Climats de Bourgogne.

Début 2015, l’une des premières tâches accomplies ; a été d’aider les 1724 Climats bourguignons à obtenir le prestigieux statut de patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO pour leur Valeur Universelle Exceptionnelle. En tant que Grand Mécène de ce grand honneur, la famille Carabello-Baum était fière d’avoir contribué ; avec d’autres grands domaines de Bourgogne ; à obtenir une telle distinction lors de leur première année d’exploitation à Pommard. « Nous sommes extrêmement fiers pour tous les Bourguignons, d’avoir réalisé ensemble cet exploit épatant. L’UNESCO va nous aider à attirer d’autres épicuriens du monde entier qui viendront visiter ce lieu très spécial sur Terre, » nous explique Michael pour célébrer cette réussite.


UNESCO : Michael avec Aubert de Villaine, gestionnaire du domaine de Romanée-Conti

Plus de progrès et de résultats positifs encore ; liés aux ambitions viticoles de la famille Carabello-Baum ; ont été atteints tout au long de 2015 et 2016. En mars 2016, The World of Fine Wine a réalisé une critique du premier millésime de la famille Carabello-Baum ; Clos Marey-Monge Monopole 2014 ; lui attribuant la note de 91/100. « Grâce à sa connaissance intime des nombreuses parcelles de la propriété ; le vigneron Emmanuel est capable d’en créer une expression très complexe et attirante », a conclu le célèbre critique viticole Neil Beckett. S’en sont suivis les certificats d’argent et de bronze ; respectivementpour les millésimes Clos Marey-Monge 2012 et 2013 lors des 2016 Decanter World Wine Awards ; ainsi que les félicitations des critiques James Suckling et Tim Aitken chantant les louanges des Clos Marey-Monge en 2014 et 2015 ; avec des scores de 91 et 4/5, respectivement.

L’année 2016 s’est terminée avec encore plus de récompenses et de reconnaissance. Les Global Pinot Noir Masters 2017 ; lancés par le magazine The Drink Business ; qui reconnaissent et récompensent les meilleurs Pinots Noirs dans le monde ; ont annoncé que, parmi plus de 200 vins présentés en 2016, le Château de Pommard a reçu la récompense la plus élevée : la Master Medal. Le Clos Marey-Monge 2013 et le Clos Marey-Monge 2014 ont tous deux reçu cet honneur, réservé aux vins obtenant une note supérieure à 95 /100. Ce fut un succès majeur pour la famille Carabello-Baum pour leur première et deuxième année de production. Nous nous attendons à recevoir beaucoup d’autres récompenses en 2017 et au-delà…

En effet, c’est la soif de la famille pour l’innovation, la technologie et sa passion, qui a inspiré l’étape suivante ; la plus vitale, pour l’avenir du Clos Marey-Monge – la viticulture en biodynamie. En collaboration avec l’œnologue et le spécialiste agronome Antoine Lepetit de la Bigne, Emmanuel Sala et Michael Baum ont débuté la conversion vers une agriculture biodynamique, début 2016, une décision qui assurera la prospérité du Clos, sur le long terme.

Comme Michael l’a annoncé : « Lorsque nous aurons terminé la conversion des 20 hectares, en 2019, le Clos Marey-Monge sera le fleuron de la viticulture biodynamique. L’élimination des influences chimiques et la culture des vignes en harmonie avec la nature est le meilleur moyen d’améliorer le terroir et de laisser faire mère-nature. Nous nourrissions le même rêve avec Emmanuel : transformer le plus grand monopole de Bourgogne en un écosystème durable et biodynamique ; en harmonie avec les lois de la nature, et doté du potentiel de produire certains des meilleurs vins au monde. »


Récolte 2016 : Michael et Emmanuel en train de parler de biodynamie dans la parcelle Chantrerie 

En dehors du Clos Marey-Monge, Michael est proactif et réalise des avancées tout autour de la propriété. Il souhaite tout tenter lorsqu’il s’agit de réaliser le plein potentiel de Pommard.

Alors que nous entamions la 291e année (2017) du domaine ; Michael Baum et Emmanuel Sala ont ordonné une étude géologique et historique des sols et sous-sols ; ainsi que l’analyse des anciennes formations de la vigne. L’étude est remontée 150 millions d’années en arrière, à l’âge du Jurassique ; lorsqu’une mer tropicale recouvrait la terre du Clos Marey-Monge. En conséquence ; aujourd’hui, nous pouvons identifier 10 types de sols différents au niveau de la vigne et comprendre la façon dont ils ont été formés. En vérifiant le pouls de la terre de cette manière ; la famille Carabello-Baum a acquis une connaissance encore plus approfondie de la façon de protéger et de maintenir les sols pour les générations futures.

2017 étant programmée pour être l’année la plus passionnante, et la plus difficile, jamais enregistrée pour le Château de Pommard ; il est clair que les nouveaux investissements et l’innovation déployés par la famille Carabello-Baum ont déjà fait des merveilles et continueront d’en faire pendant de nombreuses années à venir.


Vinification en cours : La nouvelle version améliorée de la cuverie est en cours en 2017

Avec une cuverie moderne ; un nouveau design de bouteille ; une nouvelle identité de marque ; un nouveau site web ; un nouveau salon d’accueil ; une nouvelle salle de dégustation ouverte au public ; de nouvelles expériences de dégustations et un nouvel esprit tous prêts à être lancés pour la nouvelle saison ; nous sommes impatients de voir se dessiner l’avenir glorieux du Château de Pommard. Mais, comme nous le savons dans le monde de la vinification, tout vient à point à qui sait attendre. 


Visibilité accrue : Michael pense à l’avenir alors qu’il supervise la rénovation du domaine 

« Lorsque nous découvrons quelque chose que nous aimons, comme le vin et la Bourgogne, ma famille et moi-même aimons nous engager localement. Après une année de vie en France, nous sommes encore plus amoureux du pays, du patrimoine et du terroir.»
Michael Baum, Famille Carabello-Baum

En tant que gardienne de ce terroir remarquable, la famille Carabello-Baum est en train de catapulter le Château de Pommard encore plus loin dans le monde moderne de la vinification ; guidé par mère nature mais assisté par la technologie et l’innovation. Leur objectif, afin de préservez Pommard pour les générations futures ; est de fusionner les deux afin qu’elles ne soient pas en concurrence ou en lutte ; mais plutôt qu’elles travaillent en harmonie.


Les frères à Pommard : Albéric Bichot et Michael rejoignent la fraternité du Bailliage de Pommard en janvier 2017

 

Related Stories

Familles

Famille Giraud (2003 – 2014)

La Passion Viticole L’avènement d’un nouveau siècle marqua également l’arrivée d’une nouvelle famille au Château de Pommard. Nourrissant le désir de transformer le domaine viticole

Read More »
Chargement...
0
Produit Prix Qté

Your Bag is Empty

Commencez votre shopping

Sélectionnez votre cadeau !

Paiement en cours d'autorisation, merci de patienter...

Pour visiter le site du Château de Pommard, vous devez avoir au moins 21 ans.
En navigant sur notre site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et politique de confidentialité.

Enter address manually